Qui sommes-nous ?

L’association Asile LGBT accueille et accompagne les réfugié·es LGBTI+ (lesbiennes, gays, bisexuel·les, transgenres, intersexes, + les autres identités de sexe, de genre et/ou de sexualité non-hétérosexuelles et non-cisgenres).

> CONTEXTE
> OBJECTIFS
> COMITÉ ET ÉQUIPE


CONTEXTE

Les demandes d’asile liées à l’orientation sexuelle, à l’identité ou expression de genre et aux caractéristiques sexuées (OSIEGCS) sont en augmentation ces dernières années.
En Suisse, il n’existe pas de statistiques spécifiques à ces demandes d’asile ; nous ne savons pas combien de réfugié·es LGBTI+ y vivent, ni dans quelles conditions. L’ONG spécialisée ORAM estime ces demandes à environ 5 % des demandes d’asile totales, soit 900 personnes LGBTI+ arrivées en Suisse en 2017, 1’360 en 2016, 1’975 en 2015.

Pourtant, les personnes LGBTI+ en quête de protection restent largement invisibles, aussi bien dans les associations travaillant auprès des réfugié·es, qu’auprès des institutions en charge de l’accueil et de l’accompagnement des personnes relevant du domaine de l’asile, ou encore dans les associations et les communautés LGBTI+.
Alors que les personnes LGBTI+, comme les réfugié·es, restent encore largement stigmatisé·es et discriminé·es en Suisse et vivent souvent dans des conditions matérielles et psychosociales défavorisées, le double profil des réfugié·es LGBTI+ les expose à des situations spécifiques de vulnérabilités.
En 2016, le passage à tabac d’un jeune réfugié gay dans un foyer d’hébergement collectif avait mis en lumière cette invisibilité des réfugié·es LGBTI+ auprès des différents acteurs genevois ainsi que leurs difficultés à saisir les besoins spécifiques à ce groupe et donc à y donner des réponses adaptées.

Dans ce contexte, la Coordination asile.ge – qui regroupe les associations genevoises actives auprès des personnes relevant du domaine de l’asile à Genève – a décidé de mettre en place le projet Asile LGBT Genève sous la forme d’une recherche-action, visant à la fois la production de connaissances sur les conditions d’existence des réfugié·es LGBTI+ à Genève, et la mise en œuvre d’actions visant à les améliorer. La participation des réfugié·es LGBTI+ à toutes les étapes du projet était également un objectif central du projet.

> les résultats détaillés de la recherche (2016) sont disponibles ici
> le rapport final du projet (2018) est disponible ici

Les besoins des réfugié·es LGBTI+ comme des acteurs en jeu dans les cantons voisins, confronté·es aux mêmes difficultés, questionnements et besoins qui étaient à la base de ce projet genevois, ont peu à peu poussé à l’élargissement du périmètre d’action du projet à l’ensemble des cantons romands.

→ En 2019, trois ans après sa création et face à la persistance des besoins en Suisse romande, l’association Asile LGBT est créée afin de consolider et pérenniser ces résultats et ces actions.


OBJECTIFS

– combattre les mécanismes d’exclusion, de marginalisation et de précarisation légales (obstacles liés au statut juridique et privation des droits politiques formels) et sociales (double appartenance à des profils stigmatisés et conditions matérielles et psychosociales défavorisées) des réfugié·es LGBTI+.

– produire des connaissances sur les situations spécifiques vécues par les réfugié·es LGBTI+, et en particulier les obstacles spécifiques rencontrés, dans le traitement des demandes d’asile, les conditions de réception, ainsi que les besoins afférents des personnes comme des professionnel·les pour garantir leur accès à des procédures justes et équitables.

– visibiliser et sensibiliser les professionnel·les de l’asile et des milieux LGBTI+ sur ces spécificités, en augmentant leurs connaissances et compétences sur ces questions, ainsi qu’en les accompagnant dans le développement d’outils et bonnes pratiques adaptés aux réalités de leur travail de terrain.

– visibiliser et sensibiliser la population genevoise sur ces spécificités et vulnérabilités, et en particulier les publics scolaires et migrants à travers des séances de sensibilisation et des interventions publiques.

> les statuts de l’association sont disponibles ici


COMITÉ ET ÉQUIPE

Comité :

Lucine Miserez Bouleau: Présidente
Lorena Parini: Secrétaire
Nadia Crivelli: Trésorière

Équipe :

Anne Arvy: coordinatrice en charge de l’administration générale, de l’accueil et du suivi individuel et du travail avec les professionnel·les
Lorraine Astier Cholodenko: coordinatrice en charge du groupe de pairs et du travail de sensibilisation vers la population genevoise