Le projet

La Coordination asile.ge et la Fédération genevoise des associations LGBT se sont associées pour mener cette recherche-action sur les besoins spécifiques des personnes LGBTI relevant du domaine de l’asile à Genève.

La question LGBTI est devenue depuis plusieurs années une problématique majeure au niveau international. Et de plus en plus de personnes, victimes de persécutions liées à leur orientation sexuelle et/ou à leur identité de genre, cherchent protection hors de leur pays, et notamment en Europe, où les droits des personnes LGBTI sont globalement reconnus et protégés.
Si les pays européens, et la Suisse en particulier, ont cherché à adapter leurs pratiques et leur jurisprudence afin de mieux prendre en compte ce type de demandes d’asile, les spécificités propres au vécu des personnes LGBTI en situation de migration forcée ne semblent pas toujours correctement prises en compte, entraînant ainsi des dysfonctionnements aussi bien dans la capacité de ces personnes à faire valoir leur droit à une protection, que dans les modalités de leur accueil.

A Genève, les données quantitatives et qualitatives sur la population des personnes LGBTI relevant du domaine de l’asile sont inexistantes. Hormis quelques situations extrêmes (passages à tabac nécessitant des relogements), nos associations respectives – asile et LGBT – ne sont que très peu en lien avec ce “public” et ceci nous questionne. En effet, nous supposons que ces personnes, de par leur appartenance multiple à des populations stigmatisées et leur invisibilité sociale quasi-totale, se trouvent dans des situations spécifiques de vulnérabilité. Or ce type de situation favorise les discriminations, l’isolement et la violence à l’égard des membres du groupe concerné, se répercutant sur leur état de santé aussi bien physique que psychique, et leur participation à la vie sociale genevoise.

Cette recherche-action auprès des personnes LGBTI relevant du domaine de l’asile a pour objectifs:

  • d’identifier les personnes LGBTI relevant du domaine de l’asile à Genève et leurs besoins,
  • d’élaborer et mettre en oeuvre de manière conjointe et concertée des actions efficaces visant à l’amélioration de leurs conditions d’existence,
  • de favoriser le développement de ces bonnes pratiques auprès de l’ensemble des acteurs et actrices en lien avec cette population.

Ce projet sera mené sur la base de l’intervention sociale communautaire. Il s’agira de favoriser et valoriser la participation des personnes LGBTI dans l’asile elles-mêmes à toutes ses étapes: réflexion collective sur leurs besoins, expression de leurs priorités, prises de décision quant aux actions les plus aptes à y répondre, participation active à leur mise en oeuvre, évaluation des actions et du projet. Pour mener ce travail, nous avons choisi d’associer nos deux réseaux associatifs – asile et LGBT -, de développer un partenariat avec l’association EnQuêtes-plateforme d’anthropologie qui se chargera de la réalisation de la phase de recherche, de la méthodologie de projet et du suivi-évaluation, et de travailler en collaboration avec les institutions cantonales en charge de l’accueil et de l’accompagnement des personnes relevant du domaine de l’asile.

Nous attendons de cette participation de tou.tes les actrices et acteurs concerné.es (associations, institutions et personnes LGBTI relevant du domaine de l’asile) qu’elle nous permette de définir un programme d’action qui, co-produit, soit le plus pertinent possible, ait le plus de chances d’être efficacement mis en oeuvre et d’apporter les résultats attendus. Le projet se déroulera de janvier 2016 à décembre 2017.
N’hésitez pas à en parler aux personnes concernées!

Ce projet a reçu le soutien financier de la Confédération – Service de lutte contre le racisme, de la République et du canton de Genève – Bureau de l’intégration des étrangers, de la Ville de Genève – Service Agenda21, de la Loterie Romande, de Dialogai, de 360, du CSP et de l’Agora. Nous les en remercions.

 

Participent aux travaux de la Coordination asile.ge:
Amnesty International (groupes de Genève) / Appartenances – Genève / Association Elisa-Asile / Aumônerie genevoise œcuménique pour les requérants d’asile (AGORA) / Camarada, centre d’accueil et de formation pour femmes migrantes / Caritas Genève, service juridique asile / Centre de la Roseraie / Centre social protestant – secteur réfugiés (CSP) / Fondation suisse du Service social international (SSI) / Ligue suisse des droits de l’homme (LSDH) / Observatoire romand du droit d’asile et des étrangers (ODAE) / Scribes pour l’asile / Syndicat interprofessionnel des travailleuses et travailleurs (SIT) / Vivre Ensemble, service d’information et de documentation sur le droit d’asile
Participent aux travaux de la Fédération genevoise des associations LGBT:
Association 360, Dialogai, Lestime, Parents d’homos, Think Out